La TéléAlarme, pour qui, pour quoi ? Imprimer E-mail

Couple abonné à la téléalarme.La TéléAlarme est accessible à tous, sans condition d'âge, de revenu ou de dépendance.

La TéléAlarme est un appareil qui permet d'avoir à tout moment, à domicile, la sécurité d'une écoute et l'aide nécessaire en cas de besoin.
Un problème survient - malaise, chute, visite importune ou encore agression - il suffit de presser le déclencheur pour être mis en contact 24h/24, 7j/7 avec un écoutant spécialement formé.

Celui-ci va identifier la provenance de l'appel et apporter une réponse immédiate à votre demande en envoyant l'intervenant le plus approprié : famille, voisins, amis, médecin, sapeurs-pompiers, SAMU, police, gendarmerie...

Vidéo : le dispositif téléalarme, un service d'aide au maintien à domicile.

 

Le service de TéléAlarme : abonnement et financement Imprimer E-mail

La demande d’abonnement à la TéléAlarme s’effectue par téléphone auprès du secrétariat de l'équipe médico-sociale dont dépend votre domicile.

La demande est directement prise en compte, un rdv d’installation est proposé dans un délai très court (2 à 5 jours).

Un accompagnement par un travailleur médico-social est proposé en cas de difficulté à la constitution du dossier.

L’installation est ensuite effectuée par les techniciens du Département. Seuls ces agents sont habilités à intervenir.

D’un montant de 20 € par mois, l'abonnement est accessible au plus grand nombre et peut être pris en charge par diverses prestations telles que l'APA ou la PCH.

D'autres organismes peuvent aussi participer au loyer mensuel : les caisses de retraite, les mutuelles ou encore les centres communaux d'action sociale (CCAS).

 

L'appareil de TéléAlarme Imprimer E-mail

telealarme_appareil_rougeL'appareil de TéléAlarme comporte un boitier déclencheur mobile, léger et étanche et une base fixe servant à la transmission.

Le boitier déclencheur se présente sous forme de bracelet pour être porté comme une montre ou de pendentif pour être porté en collier.
Le petit bouton rouge sert à donner l'alerte et entrer en relation directe avec la centrale d’écoute.
En cas d’appel sans dialogue, l’usager est tout de même identifié et la procédure reste identique.

L'appareil de transmission se branche sur une prise électrique et une prise téléphonique. Il est donc nécessaire que ces deux prises soient relativement proches l'une de l'autre.

Un abonnement chez France Telecom (ligne analogique) est conseillé pour le bon fonctionnement du transmetteur.
Attention aux offres de dégroupage total qui ne sont pas toujours compatible avec la TéléAlarme.

 

Une plateforme unique pour centraliser les appels d’urgence Imprimer E-mail

Les appels émis par la TéléAlarme sont centralisés au Centre de Traitement et de Régulation des Appels (CTRA), au Service Départemental d'Incendie et de Secours (SDIS), à Meythet.

Il s’agit d’une plateforme qui intercepte toutes les demandes de secours effectuées avec les numéros d’appel d’urgences « 15 », « 18 » ou « 112 ».
Il regroupe le CHANGE, le SDIS, le service TéléAlarme du Département, l’Association des Transports Sanitaires d’Urgence (ATSU 74, comprenant 17 entreprises privées), l’Association des Médecins Libéraux pour l’Urgence (AMLU 74) et le numéro d’appel « 115 » pour les urgences sociales.

Par ailleurs, même s’ils ne se trouvent pas sur le plateau commun, les autres partenaires publics, comme la police, la gendarmerie, la Direction de l’Ingénierie, des Transports et de la Mobilité du Département et les bases hélicoptères, sont également équipés du logiciel, ce qui renforce la solidarité locale en matière de secours.

De 8h à 20h, les appels des abonnés de la TéléAlarme sont réceptionnés par des opérateurs du Département (13 agents) et de 20h à 8h, le relai est assuré par les sapeurs-pompiers.

La Haute-Savoie est l'un des rares départements où il existe une collaboration aussi forte entre le service TéléAlarme, les sapeurs-pompiers, le SAMU et les ambulances privées, tous réunis sur un même plateau technique, la CTRA.

 

Petite histoire... Imprimer E-mail

Créé il y a près de 30 ans, le service TéléAlarme du Département couvre toute la Haute-Savoie et offre aux abonnés un service d’aide au soutien à domicile, fiable et rapide.
L’appareil de TéléAlarme permet de solliciter à tout moment, 24h/24 et 7j/7, depuis son domicile, via la ligne téléphonique ou via une carte SIM opérée, une aide adaptée à toute situation.

Lorsqu’un problème survient - inquiétude à l’occasion d’un orage, chutes de neige importantes, stress lié à l’isolement ou appels de secours suite à une chute ou une blessure - il suffit de presser le bouton rouge du médaillon/bracelet pour être mis en contact avec un écoutant spécialement formé qui va apporter une réponse immédiate et adaptée à la demande en envoyant l’intervenant le plus proche : famille, voisins et si besoin sapeurs-pompiers ou gendarmerie.

En Haute-Savoie, 250 appels sont traités chaque jour, au CTRA, dont 10% pour du secours.

En 2019, le service TéléAlarme compte un peu plus de 8000 abonnés.

 

LIONS SOS : la petite boîte qui peut sauver des vies Imprimer E-mail

Boite lions sosCe dispositif mis en place dans tout le département de la Haute-Savoie par les huit clubs Lions a pour but d'aider les pompiers, le Samu, la police et la gendarmerie dans la prise en charge immédiate d'une personne âgée, malade ou en difficulté physique.

Il s'agit d'une boîte transparente dans laquelle toute personne âgée ou vulnérable peut placer une fiche d'information dûment remplie avec de précieux renseignements : ses antécédents médicaux et chirurgicaux, ses allergies, son traitement, l'endroit de la maison dans lequel son dossier médical est rangé. Cette petite boîte plastique sera ensuite stockée dans la porte du réfrigérateur, endroit stratégique car facilement repérable par les secouristes. Elle est accompagnée d'un autocollant "LIONS SOS" à placer sur le côté intérieur de sa porte d'entrée. En le voyant les secours sauront qu'une fiche de renseignements, dont ils peuvent avoir besoin, se trouve dans le réfrigérateur. Cette fiche peut leur faire gagner un temps précieux et ne pas commettre d'impair dans les soins apportés lors d'un secours à domicile.

La mise en place de cette action apporte une tranquilité d'esprit aux bénéficiaires, personnes âgées, isolées, fragilisées par la maladie, le handicap et autres, ainsi qu'à leur famille.

Où trouver la boîte gratuite "LIONS SOS" ?

Il suffit de la demander à son pharmarcien car les 226 pharmacies du département distribuent gratuitement ces kits "LIONS SOS" qui comportent une petite boîte transparente, le questionnaire et un autocollant. Cette opération à l'échelle départementale a reçu le soutien du Conseil départemental et des conseils de l'ordre des médecins, pharmaciens et infirmiers ainsi que des services de secours du département : SDIS 74 (Service Départemental Incendie Secours), Gendarmerie, Sûreté urbaine et Samu 74.

Pour cette initiative reconnue d'intérêt général, Axa prévention a décerné aux huit Clubs Lions de Haute-Savoie le trophée d'argent du concours national "Lauréat de la prévention" dans la catégorie "Risque de la vie courante".

 Plus d'information sur www.lions-sos.fr