La canicule et nous : comprendre et agir Imprimer Envoyer

Les risques liés aux fortes chaleurs

Avec l'été et la chaleur se profile le risque de canicule dont les conséquences peuvent être dramatiques pour la santé.

L'exposition prolongée à la chaleur représente un stress important et une agression pour l'organisme. Elle peut être la cause initiale de malaises voire même d'accidents graves tels que coup de chaleur et déshydratation.

Certaines personnes sont particulièrement vulnérables : les enfants, notamment de moins de quatre ans, les personnes âgées, les personnes malades.

Pour adopter les bons gestes en cas de très fortes chaleurs, lisez les plaquettes-conseil de l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (INPES).

 

Le plan Canicule

Pour protéger les personnes les plus vulnérables, un plan canicule est désormais activé, chaque année, du 1er juin au 31 août, avec différents niveaux d'alerte en fonction des conditions météorologiques. Il prévoit notamment un repérage des personnes les plus fragilisées au niveau de chaque mairie, pour qu'elles puissent être aidées en cas d'alerte canicule.

Le plan est mis en œuvre par la Préfecture et réunit de nombreux acteurs.

Le Conseil Départemental , membre du « Comité départemental canicule », y est associé notamment pour aider à repérer les personnes âgées isolées vivant à domicile et relayer les informations et recommandations auprès des établissements pour personnes âgées ou des structures d'accueil de la petite enfance.