Accueil Nécessité d'être hébergé Les structures collectives Le Foyer Logement et la Petite Unité de Vie
La résidence autonomie ou la PUV, pour qui, pour quoi ? Imprimer Envoyer

thumb_doyenne_myrtillesDestinés à des personnes âgées valides ou peu dépendantes, la résidence autonomie et la petite unité de vie (PUV) sont des structures :

  • composées de petits logements autonomes avec cuisine (ou kitchenette) et salle de bain,
  • dotées ou non d'équipements et services communs (restauration, services ménagers, services para-médicaux, animations, entretien du linge, etc.). L'usage des ces services, parfois payants, est toujours facultatif.
 
 

La petite unité de vie (PUV) est une résidence autonomie d'une capacité inférieure à 25 places. Elle peut être ou non médicalisée.

 
Comment financer un séjour en résidence autonomie ou PUV Imprimer Envoyer

L'aide sociale départementale

Lorsque la résidence autonomie (ou la petite unité de vie) bénéficie d'une habilitation au titre de l'aide sociale par le Président du Conseil Départemental, le tarif journalier "hébergement" peut, sous conditions de ressources, être pris en charge partiellement par le Département.

L'allocation personnalisée d'autonomie (APA)

En règle générale, la résidence autonomie (ou la PUV) facture un tarif journalier "dépendance" aux résidents qui relèvent des GIR 1, 2, 3 ou 4.

 

L'APA peut prendre en charge ce tarif ainsi que, si nécessaire, les interventions assurées par des services d'aide à domicile (SAD) extérieurs.

L'allocation de logement

Dans certaines conditions, le résident peut bénéficier de l'allocation de logement versée par la caisse d'allocations familiales (CAF) ou par la mutualité sociale agricole (MSA).